Le tartan

 Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, typique des peuples celtes. Il s'agit d'un motif de lignes horizontales et verticales entrecroisées, de multiples couleurs. Les tartans étaient à l'origine réservés aux tissus, mais sont maintenant utilisés sur de nombreux autres matériaux. Les kilts écossais sont ainsi quasiment toujours réalisés dans un tissu à motif de tartan.

 Un tartan est constitué de bandes alternées de fils teints dans la masse, aussi bien pour la trame que pour la chaîne. La trame est tissée en sergé simple, la chaîne passant deux fils dessus et deux dessous, en progressant d'un fil à chaque passage. Ceci forme des hachures diagonales aux sites d'entrecroisement et crée de nouvelles couleurs à partir du mélange des deux teintes d'origine. Les schémas résultants se répètent horizontalement et verticalement en un motif original appelé set.

 Jusqu'au XIXe siècle, les tartans étaient simplement des motifs de tissu différents, et l'on choisissait son tartan selon son goût personnel. Ce n'est qu'au milieu du siècle que des tartans spécifiques ont été associés à des clans, des familles, ou encore des institutions écossaises. À l’époque moderne, le tartan représente souvent un clan écossais précis. Le motif est constitué de bandes alternées de fils de laine colorés, tissés à angle. Les blocs de couleur qui en résultent se répètent verticalement et horizontalement, formant un motif de carrés et de lignes distinctifs, le sett.

 

Clan MacLachlan Clan Scott Clan Farquharson Clan Forbes

 
En savoir plus sur les tartans
En savoir plus sur les clans


Le kilt

 Le kilt (filleadh beag en gaélique écossais) est un vêtement s'arrêtant au genou, plat sur le devant, et plissé à l’arrière, il est porté avec une large ceinture de cuir brun ou noir dont la boucle, habituellement argentée, est souvent ornée d'entrelacs ou du crest du clan du porteur. Traditionnellement coupé dans du tartan de laine. Il s'agit du vêtement traditionnel des hommes et des garçons des Hautes Terres (Highlands) d'Ecossais depuis le XVIe siècle. Depuis le XIXe siècle, il est associé de manière plus large à la culture de l'Écosse et à l'héritage écossais ou celtique à travers le monde.

 Bien que le kilt écossais soit le plus souvent porté lors d'occasions formelles ou lors d'évènements traditionnels tels que les Highland Games ou la Burns Night, il a été récemment adopté comme élément du costume masculin décontracté.
 


 

è En savoir plus sur le kilt


Le kilt en rando, j'ai testé !

 Aux premiers abords, tout porte à penser que le kilt n'est pas l'idéal pour faire une rando dans un pays pluvieux, frais et où le vent souffle...

 Acheté dans une des nombreux boutiques de Glasgow pour 40£ :
 - Couleurs : Move à quadrillage blanc (Héritage Ecossais)
 - Dimension : 130 x 60 cm
 - Poids : 1,3 kg

 Sa longueur entoure d'un tour et demi les hanches. Deux épaisseurs droites sur le devant et une épaisseur plissée sur l'arrière. Cette partie plissée permet une grande liberté et amplitude de mouvement, ne posant aucune contrainte à la marche, la course ou la grimpe. Tout en restant proche des jambes.
 Le tissage du tartan est si serré, qu'il offre une incroyable résistance à la pluie. Ca a été la grande surprise, je m'attendais à ce qu'il soit gorgé d'eau, mais pas du tout. Après une pluie battante, il était moins mouillé que ma veste Gore Tex !
 Le poids est le point le plus handicapant du kilt, quasiment 1,3 kg, ce n'est pas léger. Mais cela évite qu'il vol au vent.
 Les seuls moments où je ne le portais pas, étaient pendant les bivouacs. Pour m'asseoir sur un sol humide, je préférais le sur-pantalon.

 Quant à savoir s'il faut le porter à l'Ecossaise ou non ? C'est là tout le mystère du kilt ;o)
 


 

 

© Dubuis.net